Merci… Ce mot si simple, pourquoi devient-il si rare dans les entreprises ?

Chaque être humain a besoin de reconnaissance, ce qui est une évidence dans notre vie quotidienne ; le parent félicite l’enfant, l’ami encourage, le conjoint complimente, alors pourquoi lorsqu’il s’agit de gérer son équipe, cela devient rarissime…

La croyance que plus on donne, plus il faut donner persiste dans la tête de beaucoup de dirigeants et c’est bien dommage ! Car se lever tous les matins en ayant le sentiment d’être inutile, que « de toute façon la direction ne tient pas compte de mes efforts et de mon investissement » sont des phrases que j’entends régulièrement lorsque j’accompagne des personnes en coaching ou en formation.

Le manque de temps est une mauvaise excuse tout comme la conviction qu’il y a que le salaire qui compte et qui intéresse les collaborateurs. L’importance de donner du sens à son travail est devenu un besoin, une exigence que personne ne peut plus ignorer.

Proposer un cadre de travail avec de l’autonomie et de la liberté tout en valorisant et en considérant son personnel accroît la confiance et de facto la motivation. Communiquer avec soin et adapter son message au collaborateur facilite les échanges et garantit une meilleure compréhension. Remercier, c’est offrir de la reconnaissance et c’est aussi prendre soin de ses collaborateurs.

Pourquoi hésiter encore, par peur de perdre du pouvoir ? Essayez… vous allez être surpris !

Sophie Dey

Écouter son intuition pour intégrer la bonne entreprise, cela s’avère payant !

L’intuition fait partie de nous, de notre fonctionnement et trop souvent, nous ne lui accordons pas suffisamment d’importance, mais pour quelles raisons ?

Parce que trop souvent dans la tête des gens, elle fait référence au sixième sens que nous attribuons majoritairement aux femmes alors que cette intuition fait partie intégrante de nous. C’est aussi notre fameuse première impression qui est souvent la bonne mais que l’on préfère ne pas écouter. C’est un sentiment, un ressenti que nous ne pouvons pas expliquer de manière rationnelle alors nous l’occultons par peur de faire le mauvais choix.

Autre raison et certainement la plus tenace, nous avons l’habitude de réfléchir, d’analyser et dans le cadre d’un futur engagement, nous souhaitons que la mission et les tâches soient en concordance avec nos compétences et nos aspirations. De plus, souvent la recommandation nous est faite de peser le pour et le contre, ce qui va renforcer le fait de cogiter et même si un doute nous traverse l’esprit, nous essayons de nous convaincre et nous nous persuadons avec tout un tas de bonnes raisons que le choix est le bon.

Durant cette réflexion, nous allons attacher de l’intérêt à la réputation de l’entreprise, au cadre de travail, aux avantages cités lors de l’entretien d’embauche sans toujours tenir compte de nos envies et de notre motivation.

A cela s’ajoute des facteurs comme la pression que l’on se met à retrouver un emploi, le besoin de sécurité ou encore le fait de vouloir se débarrasser de l’étiquette du chômeur. Tous ces éléments interfèrent dans notre prise de décision.

A l’importance d’écouter notre intuition, nous pouvons ajouter la corrélation de nos valeurs. Chaque être humain en possède plusieurs et identifier les trois principales qui nous permettent d’être en harmonie avec nous-même est essentiel pour notre équilibre et notre épanouissement au sein d’une nouvelle activité. Elles nous guident par rapport à nos émotions et notre satisfaction. Il n’est plus à démontrer qu’un collaborateur quitte son emploi non pas pour des questions de compétences mais pour des questions de valeurs.

Finalement le plaisir est un moteur qui ouvre la porte du succès, de la créativité, de la performance et de l’épanouissement ce qui comptera également dans votre décision. En conclusion, je dirais : Écoutez-vous, faites confiance à votre intuition qui saura vous faire prendre la bonne décision sans oublier vos valeurs, la pierre angulaire de votre équilibre !

Sophie Dey

Être un bon chef d’entreprise, c’est avoir du cœur…

Être soi-même en tant que chef d’entreprise, dirigeant ou manager demande une bonne dose de courage, d’humilité et d’intelligence émotionnelle et c’est probablement ce que l’on apprend le moins sur les bancs d’écoles.

Pas de potion magique ou de recette miracle mais peut-être quelques clés que je qualifierais de bon sens… Tout d’abord, c’est encore une question de communication.

Oser communiquer : donner des informations sur les succès et les difficultés de l’entreprise, c’est offrir la possibilité à son équipe, à ses collaborateurs d’ouvrir le dialogue, de développer un climat de confiance et leur permettre de contribuer positivement à la réussite de l’entreprise.

Prendre le temps de les écouter, sur ce qui va bien et moins bien dans le but d’évoluer, de grandir, de s’améliorer ensemble tout en favorisant un bon esprit d’équipe.

Renouer avec la gentillesse car elle est fréquemment mise de côté pour être remplacée par la performance, les objectifs et la rentabilité. Toutefois, sans ressources, une entreprise est vouée à disparaître… Dès lors, prendre soin de soi et des autres avec générosité et du cœur augmente le succès !

Par l’authenticité, l’équité et l’honnêteté, le chef d’entreprise augmentera naturellement sa position de leader mais également son capital sympathie auprès de tous.

Dès lors, soyez courageux, soyez authentiques et parlez avec votre cœur !

Sophie Dey

Et si formation rimait avec émotion !

Et si formation rimait avec émotion ! 

Dispenser, offrir une formation sur le thème de la gestion des émotions devrait naturellement faire partie d’un programme de formation au sein des entreprises. 

Depuis fort longtemps, la plupart des entreprises savent distiller la formation du savoir : technique, connaissances métier, théorique, académique, pratique. Elles maîtrisent donc la durée de cette formation, sa nature et le moment auquel il faut l’offrir.

Prescrire une formation pour muscler, soutenir, augmenter le comportement, l’attitude, l’estime de soi, la pensée positive, la motivation des collaborateurs est beaucoup plus délicate à intégrer, à proposer, dans un programme de formation continue.

Des années de management orienté objectifs, chiffres, statistiques et rentabilité ont contribué à la détérioration du fonctionnement naturel de l’être humain dans son activité professionnelle. A force de vouloir remplir des cases, des grilles et des tableaux dans le but de garantir son emploi, le collaborateur, manager ou dirigeant en oublie son propre bien-être et celui de son entourage : ses collègues, ses supérieurs et ses clients.

Le cerveau surchauffe et tente de rationaliser, compter, inventorier, justifier… ce qui tend à avoir comme effet de dissimuler les sentiments, le bon sens, l’intuition et l’épanouissement.

Être en colère, pleurer, rire, c’est être en vie surtout au travail ! Ressentir, percevoir, écouter, vibrer, permet de créer du lien et nourrir une relation et une communication optimale tout en respectant ses émotions.

Comment faire pour s’autoriser à être soi-même dans ce contexte ? La recette magique comporte en tout cas deux précieux ingrédients : une bonne dose de confiance et d’estime de soi ! Mais comment les acquérir, les développer ou plus simplement encore, les retrouver ?

Oser parler de ce que l’on ressent ouvre le dialogue; mettre des mots sur un événement permet de dédramatiser et de relativiser la situation; faire preuve d’empathie et être connecté à ses sentiments augmente la gestion de ses émotions.

Ces quelques pistes favorisent le développement de sa propre intelligence émotionnelle et ainsi, contribue au succès d’une activité professionnelle individuelle et collective.

Sodey Sàrl vous propose de vous accompagner à travers des ateliers de formation sur le développement personnel, la cohésion d’équipe, la gestion des conflits, l’estime et la confiance de soi ainsi que lors de situations et de changements liés aux ressources humaines de votre entreprise que ce soit à travers du conseil, du coaching d’équipe ou individuel.

Sophie Dey

La motivation, pourquoi est-ce si important ?

La motivation, pourquoi est-ce si important ?

Cette préoccupation est courante, et malgré tout, force est de constater que son degré n’est pas toujours élevé lorsque l’on évoque le sujet par rapport au poste de travail occupé ou à l’activité professionnelle.

Avoir l’honnêteté de dire que notre motivation est en chute libre, à ras les pâquerettes voire inexistante, c’est prendre le risque d’être jugé, ignoré et même parfois licencié car l’engagement pourrait être remis en question. Notre monde actuel souhaite des dirigeants, cadres et collaborateurs performants, travailleurs, compétitifs et motivés !

Que faire alors pour la maintenir cette motivation, l’alimenter, la faire évoluer ou encore la faire grandir ?

Accompagner ses équipes en effectuant un coaching collectif permet d’augmenter la cohésion, synonyme de motivation, d’enthousiasme et d’appartenance au sein d’un groupe, d’une entité ou d’un département.

Par le coaching individuel apprendre aux dirigeants, cadres et chefs d’équipe à donner de la reconnaissance et du sens aux missions et aux tâches à réaliser ; aux collaborateurs à développer leur confiance et leur estime.

Instaurer une supervision d’équipe ponctuelle, mensuelle, à la demande, afin d’anticiper les potentielles insatisfactions et ainsi développer un environnement de travail agréable qui aura comme conséquence un investissement réel et authentique de tous.

Enfin, faire confiance et accepter que notre source de motivation est personnelle et que celle-ci évolue au fil du temps…

Outre l’accompagnement et le développement liés aux ressources humaines de votre entreprise, Sodey Sàrl vous propose des solutions pratiques dans le but de renouer le dialogue au sein de vos équipes.

Sophie Dey

Être en colère, pleurer, rire, c’est être en vie surtout au travail !

Ressentir, percevoir, écouter, vibrer, permet de créer du lien et nourrir une relation et une communication optimale tout en respectant ses émotions.

Des années de management orienté objectifs, chiffres, statistiques et rentabilité ont contribué à la détérioration du fonctionnement naturel de l’être humain dans son activité professionnelle.

A force de vouloir remplir des cases, des grilles et des tableaux dans le but de garantir son emploi, le collaborateur, manager ou dirigeant en oublie son propre bien-être et celui de son entourage : ses collègues, ses supérieurs et ses clients.

Le cerveau surchauffe et tente de rationaliser, compter, inventorier, justifier… ce qui tend à avoir comme effet de dissimuler les sentiments, le bon sens, l’intuition et l’épanouissement.

Comment faire pour s’autoriser à être soi-même dans ce contexte ? La recette magique comporte en tout cas deux précieux ingrédients : une bonne dose de confiance et d’estime de soi ! Mais comment les acquérir, les développer ou plus simplement encore, les retrouver ?

Oser parler de ce que l’on ressent ouvre le dialogue; mettre des mots sur un événement permet de dédramatiser et de relativiser la situation; faire preuve d’empathie et être connecté à ses sentiments augmente la gestion de ses émotions.

Ces quelques pistes favorisent le développement de sa propre intelligence émotionnelle et ainsi, contribue au succès d’une activité professionnelle individuelle et collective.

Sodey Sàrl vous propose de vous accompagner lors de situations et de changements liés aux ressources humaines de votre entreprise que ce soit à travers du conseil, du coaching d’équipe ou individuel ou de la supervision.

Sophie Dey

Comment éviter les conflits au sein d’une entreprise ?

Le constat est quasi unanime, à chaque demande d’intervention au sein d’une entreprise pour une situation de conflit, la source est fréquemment due à une mauvaise communication.

Proposer, oser, offrir une communication authentique et sincère n’est pas chose aisée. La communication permet un échange et ouvre au dialogue. Chaque être humain fonctionne selon sa propre éducation, ses croyances, son vécu et pense qu’il sera compris, écouté et entendu selon ses propres références.

La nécessité d’être à tour de rôle émetteur et récepteur est la clé de voûte de toute communication efficiente.

Pour favoriser une communication optimale, le rôle de l’émetteur est de pouvoir s’exprimer de manière claire et adéquate et celui du récepteur posséder une vraie écoute, de celle qui exige attention, intérêt et disponibilité.

Parler est un besoin, écouter est un art qui se pratique, s’acquiert au fil du temps, s’améliore, se cultive afin d’être dans la compréhension, la considération et le respect de l’autre. Qu’importe sa fonction au sein de l’entreprise, la position hiérarchique ne devrait en rien modifier son comportement ou son attitude.

L’accompagnement d’un coaching d’équipe ou individuel offre la possibilité de résoudre rapidement et efficacement ces maux que trop d’entreprises subissent alors qu’une communication saine est synonyme de plaisir, de créativité et de performance.

Outre l’accompagnement et le développement liés aux ressources humaines de votre entreprise, Sodey Sàrl vous propose des solutions pratiques dans le but de renouer le dialogue au sein de vos équipes.

.

Sophie Dey

Comment reprendre sa place dans l’entreprise après une longue absence ?

Retrouver ses marques, son poste, ses activités, ses collègues, voilà une situation souvent minimisée lorsqu’un collaborateur revient sur son lieu de travail après un arrêt.

Afin de mieux appréhender un retour au sein d’une même entreprise, l’accompagnement et le coaching permettent d’offrir un espace privilégié au collaborateur et à son responsable.

Pour le collaborateur cet accompagnement permet de préparer sa reprise en confiance, se sentir légitimé dans la fonction qu’il remplit dans l’entreprise et être soutenu par ses supérieurs.

A l’entreprise ce soutien propose des pistes ou conseils à l’accueil du collaborateur afin qu’il puisse rapidement assurer ses responsabilités dans les meilleures conditions en tenant compte des impératifs et de la performance de l’entreprise.

Cette approche permet de valoriser la personne afin que celle-ci se sente à nouveau intégrée et retrouve plaisir, motivation et engagement et ne ressente plus de sentiment de mal être et de stress au travail.

Pour l’entreprise, cette initiative fait acte de responsabilité sociétale et renforce la cohésion d’équipe en donnant une valeur au respect, à l’éthique et à l’engagement moral de sa direction.

En conclusion, soigner la reprise d’activité d’un collaborateur est tout aussi importante que l’accueil d’un nouveau collaborateur, cela fait appel à la même logique en termes d’économie, de cohérence et de fédération.

Sodey Sàrl vous propose de vous accompagner lors de développements et de changements liés aux ressources humaines de votre entreprise.

Sophie Dey

La charte d’entreprise, utile ou futile ?

Celle-ci fait souvent l’objet de toutes les attentions au sein des entreprises mais qu’en est-il de son adhésion lorsque trop souvent rédigée sans concertation, elle peut provoquer désaccords et questionnements ?  

La charte décrit une vision, résume la mission de l’entreprise, ses objectifs et énonce ses valeurs fondamentales ; c’est bien souvent à la lecture de ces dernières que le fossé peut commencer à se créer et au lieu de fédérer une équipe ou une entreprise, devenir source de démotivation et d’incompréhension.

Les valeurs dites « fondamentales » comme le respect, l’engagement, la collaboration, ou encore la confiance et la loyauté pour n’en citer que quelques-unes, sont certes de louables et nobles principes mais ne sont pas forcément partagés par l’ensemble des collaborateurs. Chaque être humain chemine selon sa propre échelle de valeurs, déterminée principalement par sa culture et son parcours de vie.

Afin d’augmenter le bien-être et la performance de vos collaborateurs, commencez par identifier quatre à cinq valeurs avec chacun, et ensuite, en fonction des départements ou des services, sélectionnez-en trois qui leur sont communes afin de faire émerger une synergie et une dynamique positive.

Cette démarche n’aboutit pas forcément à l’élaboration d’une charte d’entreprise en bonne et due forme mais quelle importance ? Rien ne vous empêche de communiquer sur vos valeurs et votre mission. L’essentiel est de permettre à l’ensemble de la direction et des collaborateurs de comprendre le sens de la mission de l’entreprise, et avancer dans la même direction avec chacun sa particularité.

Sodey Sàrl vous propose de vous accompagner lors de développements et de changements liés aux ressources humaines de votre entreprise.

Sophie Dey

Le rêve de toute entreprise, être organisée… et c’est possible !

Qui n’a pas souhaité être efficace, la ou le meilleur, maîtriser toutes les situations et gérer le bon fonctionnement de son entreprise, d’atteindre ses objectifs sans aucune difficulté, dans les délais et sans stress…

Il n’y a pas un jour qui passe où le surmenage, la course aux délais ou encore la réunionite aigüe ne soit cités dans les milieux professionnels. Constat récurrent qui pourtant n’est pas une fatalité mais plutôt de mauvaises habitudes qui perdurent et s’installent au fil du temps. Ce dernier justement, prenons-le au lieu d’être découragé afin d’identifier et de modifier ce qui peut être changé.

Inutile de faire une usine à gaz de procédures, le bon sens et la réflexion permettent d’avancer vers cet objectif. En effet, par des changements simples comme une communication claire auprès de ses collaborateurs, la gestion des priorités et une bonne délégation, il est possible d’atteindre ce rêve de gagner du temps afin d’en réaliser d’autres…

La volonté d’améliorer sa qualité de vie tout en préservant la pérennité de son entreprise pour s’offrir du plaisir au quotidien, c’est possible et cela vaut la peine d’essayer !

Sodey Sàrl vous propose de vous accompagner lors de développements et de changements liés à l’organisation et aux ressources humaines de votre entreprise.

Sophie Dey